Thanks Vincent Poelman for the STAR news from the DEFI KITE/GRUISSANT

Vincent came 58th (out of 256 riders) in overall and 9th (out of 70+ riders) in his category of board and riders.
Congratulations for this result!

Vincent can be reached at:
Poelman Vincent
+(32)470915335
info@starkites.be
www.starkites.be

starkites-news-defi-kite-gruissant-2


Merci VICENT POELMAN pour cette belle STAR news: (version detaillee en francais)

Vincent nous dit :
J’ai donc terminé à la 58ème place sur 256 au général (pro et amateur / Foil-twintip-directionnel)
Et dans ma catégorie d’âge et planche 9eme sur +/- 70.

J’ai ridé en Taina 9 2017 et Taina 7 2016
Pour le Board, c’est un proto Kazuma 6.5 « spécial longue distance ».

On était sur place pour 3 jours de compétition. Il y a eu du vent pour rider le vendredi et samedi.
Samedi 19 : 1 manche de 20km en Taina 7 + 1 manche de 40km en Taina 9 (meilleur perf pour moi, avec une 37eme place au général et 7eme dans ma catégorie).
Vendredi 20 : 1 manche de 20km en Taina 9 + 1 manche de 40km en Taina 7 + & manche de 20km en Taina 7

















starkites-news-defi-kite-gruissant-1bis

Loin de ne concerner que les seuls riders pros, le Défi Kite est aussi un grand rassemblement d’amateurs passionnés par la glisse, venus de toute la France pour jouter ensemble. Mais la renommée du Défi Kite traverse les frontières, et les coureurs étrangers se pressent désormais aux portes de l’event cher à Philippe Bru. Un team de 7 Belges est ainsi venu défier la Divine Tram’ cette année, bien conscients de la difficulté de la tâche mais ravis d’être au rendez-vous gruissannais…
« Les passages de bouées c’est un truc de malade, ça part dans tous les sens, au départ même chose, tu as l’impression que tu vas t’emmêler à chaque fois » glisse, rigolard, Benjamin Vankelst. Domicilié à Wavre, dans la région Brusseloise, le dossard 92 était fier de son début de compétition : « ça fait plaisir de faire deux allers-retours (lors de la manche 2, ndlr) et de voir que tu as grillé 30 personnes ! »
Benjamin Vankelst est catégorique au sujet du Défi Kite : le plaisir avant tout, le résultat vient en bonus. Ce qui n’empêche pas de se faire quelques frayeurs… « La deuxième manche était bien galère, il y a eu de grosses molles, on a cru que l’on allait jamais finir et terminer de l’autre côté de la Méditerranée, c’était un peu stressant… Le Défi Kite, c’est un événement incroyable ! »
Dossard 9, son camarade Vincent Poelman vit aussi pleinement l’épreuve gruissannaise. « C’est du tout bon ! Le vent est très très stable, j’étais un peu surtoilé (hier vendredi) mais les sensations sont vraiment excellentes. Il y a une bonne ambiance sur l’eau, une super sécu, c’est juste le bonheur… »
Frédéric Thibaut (dossard 112), est sur la même longueur d’ondes : « l’orga est toujours au top, on était venus il y a 2 ans, c’était magique, ça le reste. J’ai de magnifiques sensations pour le moment ! »
Autre Belge engagé, Frédéric Orient, qui en prend plein les yeux pour son premier Défi. « C’est physique ! Cela se passe bien, j’espère que les jambes vont tenir jusqu’au bout. Ca va vite, cela tire fort, il y a un clapot qui tape bien, c’est usant… On est venus tester et essayer, la réputation du Défi c’est d’être quelque chose de costaud ! » Le Flamand a d’ailleurs, de ce fait, renoncé à courir en foil : « J’ai débuté le foil mais je ne me sentais pas capable de faire les 20km comme ça. Je navigue à 43 km/h ici, ce n’est pas ma vitesse habituelle, ça avance fort ! »

Et parce qu’elle a grand cœur, l’équipe belge concoure cette année avec pour objectif de récolter des fonds pour l’association Androïd 34, afin d’acheter des prothèses actives pour les enfants amputés. Une très belle initiative de la part de ce team de courageux riders… On leur souhaite de boucler ce Défi Kite 2017 !